• Nuit de mars

    Te dire.
    Ce soir.
    Sortir la tête de l'écran. L'éteindre, et toutes les lumières du bureau avec.
    Ligoter les grilles du bâtiment.
    La nuit à peine fraîche dans les halos artificiels du parking.
    La route
    La campagne.
    Le village dans le dos.
    Devant pleine, généreuse même cachée derrière le feuillage des grands arbres qui se dressent dans le noir.
    Mes phares ne suffisent pas à exister pour estomper sa lumière si enveloppante, si douce.
    Elle a capté toutes mes pensées comme un piège à rêves. Les meilleures ont filtré.
    La lune ce soir était juste comme toi.
    Toujours belle.
    Et magnifique,
    ailleurs.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :